EAU et ASSAINISSEMENT (2019)


             Une mise à jour de notre dossier eau et assainissement a été effectuée aujourd’hui 12 Mai 2019 (voir page Agglo citoyenne ou lien ci-dessous).

         Depuis le 1er janvier 2016, les compétences de l’eau et de l’assainissement (eaux usées) sont obligatoires pour notre Agglomération de 12 communes de SQY. Quelle était la situation en 2019?  Tout d’abord, rappelons que le mode de gestion de l’eau a une influence sur son prix.

1.    LA FACTURE

           La présentation détaillée de la facture d’eau, conformément à l’arrêté du 10 juillet 1996, comporte en général 3 postes: distribution de l’eau, collecte et traitement des eaux usées (assainissement) et organismes publics. Elle est, en général, semestrielle……..

       LIRE LA SUITE: DOSSIER EAU et ASSAINISSEMENT (MAI 2019)

 

 

 

 

 

Tribune d’Elancourt (décembre 2019)


Retrouvez ici les tribunes de Maria Bolzinger, conseillère PCF-Front de Gauche, publiées dans le bulletin municipal d’Elancourt.  Notez au passage la scandaleuse limitation à 400 signes typographiques par le grand démocrate J.-M.  Fourgous !

DECEMBRE 2019

   Le Budget 2019 de SQY a amputé de 50 % les subventions « Art Vivant » (salles de spectacles qui développent des projets d’éducation artistique, accompagnent les pratiques amateurs, soutiennent la création …). A Elancourt, la majorité du Conseil municipal a entériné cette baisse drastique au CM du 15 novembre. La suppression totale de ces subventions serait pour 2020 : M. Le Maire, Président de SQY, confirmez vous ou non ce funeste projet ?

Tribune d’Elancourt (novembre 2019)


Retrouvez ici les tribunes de Maria Bolzinger, conseillère PCF-Front de Gauche, publiées dans le bulletin municipal d’Elancourt.  Notez au passage la scandaleuse limitation à 400 signes typographiques par le grand démocrate J.-M.  Fourgous !

NOVEMBRE 2019

    Le Maire et sa majorité renoncent à des travaux de réhabilitation programmés au Stade Guy Boniface (avec subvention du Département), justifiant ce revirement par un projet d’urbanisme aux « 4 arbres » dont … on ne sait rien ! En attendant, faute d’entretien depuis plus de 20 ans, scolaires et sportifs subissent au quotidien l’état de dégradation avancée de cet équipement, à la limite de la sécurité.

Tribune d’Elancourt (octobre 2019)


Retrouvez ici les tribunes de Maria Bolzinger, conseillère PCF-Front de Gauche, publiées dans le bulletin municipal d’Elancourt.  Notez au passage la scandaleuse limitation à 400 signes typographiques par le grand démocrate J.-M.  Fourgous !

OCTOBRE 2019

      La raison d’être du « Quotient familial » est de corriger les inégalités. Or, à Elancourt, il est inopérant : les classes moyennes atteignent très vite les tranches supérieures et financent les prestations communales à égalité avec les plus hauts revenus ; et les enfants des familles aux revenus modestes sont une minorité à bénéficier des activités artistiques et sportives (écoles municipales, stages de vacances …). L’argent public doit profiter à tous

Tribune d’Elancourt (Septembre 2019)


  Retrouvez ici les tribunes de Maria Bolzinger, conseillère PCF-Front de Gauche, publiées dans le bulletin municipal d’Elancourt.  Notez au passage la scandaleuse limitation à 400 signes typographiques par le grand démocrate J.-M.  Fourgous !

SEPTEMBRE 2019

        «L’éducation est l‘arme la plus puissante pour changer le monde» Nelson MANDELA.
A l’heure des grands bouleversements de notre monde (climat, guerres, migrations…), faire reculer les inégalités scolaires, culturelles … est la clé pour la survie d’une humanité fragile. Une proposition pour Elancourt, comme le font d’autres communes: des intervenants spécialisés dans les écoles pour rendre accessible à tous la culture et le sport.

Tribune d’Elancourt (juillet 2019)


                  Retrouvez ici les tribunes de Maria Bolzinger, conseillère PCF-Front de Gauche, publiées dans le bulletin municipal d’Elancourt.  Notez au passage la scandaleuse limitation à 400 signes typographiques par le grand démocrate J.-M.  Fourgous !

JUILLET 2019

               L’été à Elancourt, c’est « Service minimum ». Pas de séjours de vacances jeunesse. Pour les 11/17 ans, un seul « Point d’accueil » pour toute la ville. Quelques dispositifs ponctuels d’animation et toujours pas de piscine … Ce n’est pas à la hauteur des besoins quand tant de familles ne partiront pas. Pour réduire les inégalités face aux vacances, à quand la priorité et les moyens pour le « Service public » ?